Julien Tchernia Fils de Pierre Tchernia

Julien Tchernia Fils de Pierre Tchernia, hérite d’un illustre héritage profondément ancré dans l’industrie du divertissement.

Portant le flambeau de la réputation estimée de son père, Julien incarne un engagement envers l’excellence et la créativité.

Ayant grandi dans le monde captivant du cinéma et de la télévision, il a acquis des connaissances et des expériences inestimables, nourrissant une profonde passion pour les arts.

Avec une éducation imprégnée de génie cinématographique, Julien Tchernia apparaît comme une figure prometteuse prête à tracer sa propre voie tout en honorant les contributions extraordinaires de son distingué père, Pierre Tchernia.

Début de carrière et éveil

Julien Tchernia, PDG d’EkWateur, s’est lancé dans son parcours professionnel en tant qu’ingénieur après avoir obtenu son diplôme de Télécom Bretagne. Sa carrière s’étend de Brest à la Pologne, en passant par Rome, Mâcon, Bruxelles et au-delà. Mais c’est au cours de son mandat chez Altran à Bruxelles que sa passion verte a commencé à prendre forme, marquant l’émergence d’une démarche soucieuse de l’environnement.

En 2004, Tchernia retourne à Rome avant de s’installer à Milan en 2006 pour assumer le rôle de directeur du développement chez Alten Italie. Malgré l’attrait d’un style de vie de haut vol et d’une réussite financière, il est aux prises avec une conscience écologique grandissante.

Il s’est retrouvé à mener la vie d’un « Golden Boy », aimant voyager mais sans se soucier de son impact environnemental. Pourtant, ce conflit de style de vie a déclenché un désir de faire une différence significative à travers sa propre entreprise.

Le tournant

Poussé par le désir de concrétiser sa vision d’une entreprise d’énergies renouvelables, Tchernia a franchi une étape charnière en 2007. Sa décision d’agir s’est manifestée par de multiples choix transformateurs, notamment celui de démissionner de son poste. Malgré un sentiment de manque de compétences techniques, il poursuit un master en énergie à Mines ParisTech, une décision illustrant son attachement à sa vision.

Le tournant

Cependant, son parcours vers la création d’EkWateur n’a pas été sans défis. Au milieu de la crise financière de 2008, Tchernia s’est aventuré dans un nouveau chapitre, en s’installant à Paris et en assumant les responsabilités de parent, ajoutant ainsi à la complexité de ses activités.

Construire EkWateur : une vision collaborative

Ce n’est qu’en 2013 que Tchernia se lance dans le secteur de l’énergie, en assumant le rôle de directeur du développement de la filiale française de Lampiris, fournisseur belge d’énergie alternative.

Construire EkWateur : une vision collaborative

C’est ici qu’il rencontre Jonathan Martelli, qui deviendra plus tard son partenaire commercial dans l’entreprise EkWateur. Alimentés par leur passion commune, ils ont engagé leurs finances personnelles pour réaliser leur vision.

Au-delà de ses efforts d’entrepreneur, Tchernia trouve l’équilibre en devenant père, témoin à la fois de la croissance de son entreprise et de l’éducation de ses enfants.

Une approche de collecte de fonds unique

Face à l’impact de la pandémie qui a entraîné une réduction de la consommation d’électricité en raison de fermetures d’entreprises, Tchernia a cherché des voies alternatives de croissance. Dans un geste audacieux, il a annoncé une campagne de financement participatif visant à récolter 1,2 million d’euros pour étendre les services et attirer de nouveaux clients.

Une approche de collecte de fonds unique

La réponse a été remarquable. Au total, 720 personnes ont contribué à cette initiative via la plateforme Sawefund, démontrant une vague de soutien à la vision de l’entreprise.

READ  Sagamore Stévenin Taille

Les fonds récoltés sont destinés à des stratégies marketing et au développement de services innovants, marquant un moment charnière dans la trajectoire de ckWateur.

Une vision collaborative

Les perspectives de Tchernia dépassent les simples considérations financières. Il met l’accent sur le modèle collaboratif comme moteur de la collecte de fonds, reflétant l’essence de leur approche.

Une vision collaborative

Des cycles d’investissement précédents avaient déjà permis d’obtenir 10 millions d’euros auprès de diverses parties prenantes, avec environ cinq pour cent de l’entreprise désormais détenue par sa clientèle forte d’un million de personnes.

Racines et ambitions

Les racines du voyage de Tchernia remontent à un héritage familial imprégné d’horizons variés. Sa mère, militante syndicale et féministe couplée à un ancien cadre de BP, et son père, expert en archéologie sous-marine, lui ont apporté une éducation diversifiée.

Racines et ambitions

Notamment, le « bureau » non conventionnel de son père à vingt mètres de profondeur lors des fouilles a insufflé une perspective unique au jeune Tchernia.

S’élever contre toute attente

L’ascension de ckWateur, malgré sa base d’utilisateurs plus petite de 227 000 par rapport aux géants de l’industrie, reflète un exploit remarquable. En faisant son entrée parmi les cinq premiers fournisseurs d’énergie aux côtés de géants comme EDF, Engie, Total et Eni, l’entreprise fait des progrès significatifs.

Tchernia prévoit un chiffre d’affaires stupéfiant de 160 millions d’euros en 2020, un bond substantiel par rapport aux 60 millions de l’année précédente.

La stratégie plutôt que le fond

Alors que les énergies renouvelables constituent le discours central, Tchernia attribue le triomphe de l’entreprise à sa stratégie centrée sur le client. Il estime que la transparence et la proximité les distinguent, favorisant une approche relationnelle qui trouve un écho auprès des consommateurs.

Le parcours et l’expertise

Le parcours et l'expertise

Le parcours de Tchernia dans le secteur de l’énergie, y compris son mandat chez Lampiris, une entreprise belge axée sur la production d’électricité durable, a contribué de manière significative à son expertise. Son partenariat avec Jonathan Martelli, forgé durant cette période, a encore enrichi sa compréhension et sa vision de ckWateur.

L’héritage de Pierre Tchernia et la dynamique familiale

Tandis que se déroulait le parcours entrepreneurial de Julien Tchernia, le monde de la télévision pleurait la perte de son père, Pierre Tchernia. Connu sous le nom de « Monsieur le cinéma » à la télévision française, Pierre Tchernia était une figure emblématique, partageant ses vastes connaissances cinématographiques avec le public pendant plus de six décennies.

L'héritage de Pierre Tchernia et la dynamique familiale

Cependant, malgré ses contributions monumentales, Pierre Tchernia a vécu ces dernières années une vie tranquille et solitaire, souvent négligée et oubliée.

Perspectives actuelles et futures

Malgré l’héritage de son père et les défis rencontrés par la famille, Julien Tchernia reste dévoué à son rôle de PDG, trouvant du réconfort dans le ski en hiver et la plongée sous-marine en été. Cependant, sa véritable passion réside dans la direction de son entreprise, démontrant ainsi son engagement envers l’innovation et le leadership.

Perspectives actuelles et futures

En réfléchissant à l’héritage et au parcours personnel de son père, Julien Tchernia continue d’avancer, peut-être en contemplant le passé tout en se concentrant résolument sur la construction d’un avenir qui honore à la fois l’héritage familial et l’esprit d’entreprise.