Teddy Riner Salaire

Teddy Riner, l’imposant judoka français, impose non seulement le respect sur le tapis, mais possède également une situation financière impressionnante.

NomTeddy Riner
Teddy Riner Salaire400 000 €
Date de naissance7 avril 1989
Âge34 ans
Lieu de naissancePointe-à-Pitre
PaysGuadeloupe
HoroscopeBélier

Avec un salaire annuel qui éclipse les normes du monde du judo, les prouesses financières de Riner témoignent de ses compétences exceptionnelles et de sa valeur marchande.

Rompant avec la structure conventionnelle des revenus des judokas, le salaire de 400 000 € par an de Riner au Paris Saint-Germain (PSG) marque un changement sismique dans le paysage financier du sport.

Dans cette introduction, nous dévoilons les différentes strates des revenus substantiels de Teddy Riner, explorant les avenues qui contribuent à faire de lui le judoka le mieux payé de la planète.

Le coup de force du PSG

Le geste audacieux du PSG

Il y a quatre ans, la section judo du Paris Saint-Germain (PSG) effectuait un changement sismique en acquérant Teddy Riner.

Cette décision stratégique a eu un prix élevé, élevant le salaire annuel de Riner d’un modeste 90 000 € dans son ancien club de Levallois à un montant faramineux de 400 000 €.

Ces revenus exceptionnels, comme le rapporte L’Equipe, témoignent des prouesses et de la valeur marchande de Riner dans le monde du judo.

La victoire s’accompagne d’un bonus

Gloire à la médaille d’or

Pour chaque victoire sur le tapis, Riner récolte des récompenses financières. S’il devait conserver son titre olympique, l’État français lui accorderait une belle prime de 65 000 €.

Cette structure de bonus s’étend à d’autres compétitions, comme les Championnats du monde de judo, où les gains varient en fonction du pays hôte.

La capacité de Riner à triompher de manière constante se traduit non seulement par la gloire, mais également par un coup de pouce financier tangible.

Aimant de marque : contrats de parrainage

Une multitude d’approbations

La popularité de Teddy Riner transcende le domaine du judo, faisant de lui une figure recherchée par diverses marques.

READ  Shania Twain Fortune

Sa collaboration avec Under Armour en 2017, évaluée à environ 1,2 million d’euros, n’en est qu’un exemple.

Une multitude d’approbations

Le judoka compte des partenariats avec une dizaine d’autres sociétés, dont Maroc Télécom, Audemars Piguet, Accor Hotels et Ford.

Ces accords d’approbation contribuent de manière significative au solide portefeuille financier de Riner.

Entreprises entrepreneuriales

Au-delà des tatamis

Non content de limiter son succès au tapis de judo, Teddy Riner s’est lancé dans l’entrepreneuriat.

Sa société, Riner Judo Connexion, créée en 2008, gère ses contrats publicitaires et emploie des membres de sa famille.

Au-delà des tatamis

En 2020, Riner, aux côtés de la légende française de la NBA Tony Parker, fonde T&T Global Management, visant à accompagner les athlètes de haut niveau dans divers aspects de leur carrière.

De plus, Riner a réalisé un investissement notable dans le Groupe SFIT, devenant actionnaire et ambassadeur.

Former les futurs leaders

École de gestion du sport

En collaboration avec MediaSchool, Teddy Riner a cofondé une école de management du sport nommée School of Sports.

Lancée à Paris en 2018, avec des antennes supplémentaires à Toulouse et Rennes, cette institution prépare les aspirants professionnels du sport à la réussite.

École de gestion du sport

L’engagement de Riner en faveur de l’éducation s’étend avec le projet de trois succursales supplémentaires à Montpellier, Nice et Marseille.

Activités diverses : manga et accession à la propriété

Du manga à l’immobilier

En plus de son portefeuille diversifié, Teddy Riner est sur le point de faire des vagues dans le monde de la production de mangas.

Collaborant avec un éditeur majeur, il prévoit la sortie des premiers volumes d’ici deux ans.

Du manga à l’immobilier

Côté domicile, Riner réside dans une vaste maison de 400 m2 à Levallois, une ville qui lui est chère en raison de son association avec le Levallois Sporting Club de 2009 à 2017.

Passions au-delà du judo : voitures et assurances

Le besoin de vitesse

Au-delà du tapis de judo, Teddy Riner assouvit sa passion pour les voitures de course.

Le besoin de vitesse

Cependant, l’engagement de Riner en faveur de son bien-être physique s’apparente à celui d’assurer un véhicule performant, puisqu’il a souscrit une police d’assurance pour se protéger en cas d’accident grave.

Quel est le salaire de Teddy Riner ?

Le salaire de Teddy Riner estimé est de 400 000 €.