Sami Frey 2018 Compagne

En 2018, Sami Frey, acteur et réalisateur français chevronné, s’est retrouvé en compagnie de près d’un siècle, témoignage de sa pertinence durable et de son charme intemporel.

NomSami Frey
Naissance13 octobre 1937 (86 ans)
Paris
NationalitéFrançais
ProfessionActeur-
directeur

Avec une carrière de plusieurs décennies, le parcours cinématographique de Frey a été marqué par la polyvalence, la résilience et une passion pour la narration.

Compagnon du paysage en constante évolution du cinéma français, il continue de captiver le public par ses performances nuancées et ses contributions artistiques.

Dans ce bref moment de réflexion sur 2018, Sami Frey se présente comme une légende vivante, un compagnon de la riche tapisserie de l’histoire du cinéma qu’il a si magnifiquement tissée tout au long de son illustre carrière.

Vie personnelle : amour et compagnie

La vie personnelle de Sami Frey est étroitement liée au glamour de l’industrie cinématographique française.

YouTube video

Sa première compagne fut l’actrice Pascale Audret, avec qui il partagea une période importante de sa vie. Mais c’est lors du tournage de « La Vérité », en 1960, que la vie de Frey prend une tournure romantique.

Il noue avec Brigitte Bardot une histoire d’amour passionnée qui durera trois ans.

Par la suite, Frey a trouvé la compagnie de l’actrice Delphine Seyrig. Les subtilités de ses relations personnelles ont ajouté une autre couche à l’énigme qu’était Sami Frey.

L’affaire inoubliable


Sami et Bardot L’histoire d’amour a commencé sur le tournage de « La Vérité » de Clouzot en 1960, à une époque où Bardot était au sommet de sa renommée et où Frey était une nouvelle venue captivante.

Bien qu’ils soient tous deux engagés dans d’autres relations – Bardot avec Jacques Charrier et Frey avec Pascale Audret – l’attirance irrésistible qui les unissait était indéniable.

L'affaire inoubliable

Le couple, pris en proie à la passion, s’est retrouvé constamment poursuivi par les paparazzi durant les trois années intenses de leur relation.

Bardot a dit un jour qu’ils devaient « s’enterrer comme des lapins, sortant la nuit les uns après les autres ». Pour Sami Frey, cette attention soudaine et débordante a sans doute été un choc, compte tenu de son caractère calme et discret.

Bons souvenirs et regrets

Dans une récente interview accordée au magazine Gala, Bardot a exprimé ses regrets d’avoir perdu contact avec Sami Frey, le décrivant ainsi que Jean-Louis Trintignant comme les plus grands amours de sa vie.

Bons souvenirs et regrets

Malgré la profondeur et l’intensité de ces relations, Bardot a admis qu’entretenir une amitié après des liaisons aussi passionnées n’était pas dans sa nature.

Sami Frey, aujourd’hui âgé de 84 ans, pourrait réfléchir à ces propos. Il a reconnu la nature romantique, bien que difficile, de sa relation avec Bardot, soulignant le romantisme qui colore encore ses souvenirs de cette époque.

READ  Iga Swiatek Couple, Privée & Compagnon

La vie au-delà du cinéma

Depuis 2017, Sami Frey est absent des écrans de cinéma, mais il continue de laisser son empreinte sur la scène du théâtre.

La vie au-delà du cinéma

S’engageant régulièrement dans des lectures d’auteurs influents comme Samuel Beckett et Claude Lanzmann, la présence de Frey sur scène reste puissante.

Même à 80 ans, il conserve la même silhouette sculptée par son amour du cyclisme et le geste emblématique de repousser ses épais cheveux corbeau, immortalisés dans « César et Rosalie ».

L’énigmatique Sami Frey

Au-delà des projecteurs, on sait peu de choses sur la vie privée de Sami Frey. Ayant vécu les horreurs de la Seconde Guerre mondiale en tant qu’enfant juif caché, il a grandi sans ses parents qui ont péri en déportation.

L'énigmatique Sami Frey

Son choix de s’exprimer à travers les mots des autres, comme les témoignages de Lanzmann, indique un lien profond avec son passé douloureux.

Les femmes de la vie de Frey, hormis son histoire commune avec l’actrice Delphine Seyrig, restent entourées de mystère.

Il a magistralement gardé sa vie personnelle hors de la vue du public, même après la mort tragique de Seyrig en 1990.

Biographie : Origines et jeunesse

Sami Frey, initialement nommé Sami Frei, est né de Mendel Frei et Perla Wolf, juifs polonais immigrés en France.

Né le 13 octobre 1937 au 2, place du Docteur-Alfred-Fournier à Paris, la jeunesse de Frey est marquée par la tragédie.

À l’âge de deux ans, il perd son père, maroquinier, et à cinq ans, sa mère est déportée à Auschwitz en 1942 et n’y revient jamais.

Biographie : Origines et jeunesse

Élevés à Saint-Avit-les-Guespières sous une fausse identité pendant la guerre, Frey et sa famille affrontent l’adversité.

La révélation de son identité juive lors d’un examen médical les conduit à se réfugier à Rodez en 1944.

La guerre, la perte et la survie façonnent les premières années de Frey, jetant les bases de la résilience qui définira sa vie.

Carrière : une odyssée cinématographique

Le parcours de Sami Frey dans le monde du cinéma a commencé alors qu’il était étudiant au cours Simon.

En 1960, il obtient un rôle central dans « La Vérité », un film d’Henri-Georges Clouzot, aux côtés de Brigitte Bardot et Marie-Josée Nat.

C’est le début d’une carrière prolifique qui s’étendra sur plusieurs décennies.

Carrière : une odyssée cinématographique

Frey a collaboré avec des réalisateurs de renom tels que Georges Franju, Jean-Luc Godard et Claude Régy.

Ses divers rôles dans des films comme « Bande à part » (1964), « César et Rosalie » (1972) et « Mortelle Randonnée » (1983) ont mis en valeur sa polyvalence et ont contribué à la tapisserie culturelle du cinéma français.

En 1974, Frey se lance dans la réalisation avec « Autour de Jeanne Dielman », un making-of en noir et blanc pour « Jeanne Dielman, 23, quai du commerce, 1080 Bruxelles » de Chantal Akerman.